Hôpital Européen Paré-Desbief

Pôle hospitalier

Adresse : Avenue Roger Salengro - Rue Peyssonel - Rue Melchior Guinot - Désirée Clary

Surface construite : 54 000 m²

600 lits

Montant de l'investissement (privé/public) : 252 millions d'euros

Début des travaux : 2009

Ouverture Fin août 2013

La fusion des hôpitaux Paul Desbief (160 lits) et Ambroise Paré (240 lits) et leur transfert dans le nouvel hôpital « Européen » qui a ouvert ses portes fin août 2013 dans le quartier de la Villette (3e) a necessité six ans d’études et de travaux pour un investissement de 252 millions d’euros.


La mise en service de cet établissement ultra-moderne rééquilibre la carte sanitaire de la cité phocéenne aujourd’hui concentrée dans les quartiers sud qui regroupaient avant la livraison de l’équipement près de 72% des lits d’hospitalisation pour 46% de la population marseillaise.
L’hôpital conçu par les cabinets d’architectes Carta & Associés et Rigal & Bargas est l’un des premiers à bénéficier du nouveau label HQER bâtiment tertiaire-établissement de santé.


Il se développe sur cinq niveaux en trois grands blocs structurés autour d’une « rue médicale » en forme d’équerre qui épouse une partie du tracé de la rue Melchior Guinot. L’ensemble bénéficie d’un parking de 630 places en souterrain (sur trois niveaux) et de 680 m2 de panneaux photovoltaïques sur le toit. Ce dispositif doit permettre de couvrir 75% des besoins en eau chaude sanitaire (ECS) de l'hôpital. Et fait rare pour ce type de construction, la totalité des locaux bénéficie d’un éclairage naturel par la lumière du jour.
Pour veiller sur cette population, près d’un millier de salariés et 300 médecins libéraux sont mobilisés au quotidien. La Fondation Ambroise Paré a investi près de 50 millions d’euros pour doter l’hôpital des équipements dernier cri...comme par exemple des robots chirurgicaux qui permettent des interventions micro-invasives moins contraignantes pour le patient.


Euroméditerranée a fortement accompagné ce projet :

  • Le Conseil d’Administration d’Euroméditerranée a consenti un effort financier de 5.8 millions d’euros afin d’accompagner la réalisation de l’équipement. Cet effort a porté sur la réduction du prix des charges foncières compte tenu de la vocation publique de l’hôpital et de son apport structurant dans le rééquilibrage de l’offre de santé en faveur des quartiers nord.
  • La rue de Ruffi a été déclassée afin d’améliorer l’accès à l’hôpital
  • Les abords de l’Hôpital, trottoirs, espaces publics, entrée station de métro, voierie sont entièrement rénovés par l’aménageur.
Flash is required!