DETAIL ACTUALITÉ

Cérémonie de pose de la première pierre du cinéma EuropaCorp La Joliette

la première pierre du futur cinéma EUROPACORP LA JOLIETTE a été posée le jeudi 11 mai 2017.

C’est en présence de Jean-Claude Gaudin, Sénateur-Maire de Marseille, entouré de Laure-Agnès Caradec, Présidente d’Euroméditerranée, Hugues Parant, Directeur général d’Euroméditerranée, Jérôme Seydoux, Président de Pathé, Martine Odillard, Présidente des Cinémas Gaumont Pathé, Roland Paul CEO de GSE et Renaud Muselier, Président Délégué de la Région PACA, ainsi que de nombreuses personnalités que la première pierre du futur cinéma EUROPACORP LA JOLIETTE a été posée aujourd’hui au cœur d’Euroméditerranée.

Le cinéma EuropaCorp La Joliette ouvrira ses portes en décembre 2018. Il proposera, sur une surface de 11 975 m2, 14 salles, 2 803 fauteuils, un hall d’accueil spacieux et chaleureux avec une offre de restauration et un espace privatisable avec terrasse.

 

 

 

Cet ensemble immobilier de 11 975 m² constituera le point d’orgue du pôle tertiaire et de services Euromed Center, qui comprend également quatre immeubles de bureaux de 10 000 m² environ chacun, 2 000 m² de commerces et services, l’hôtel Golden Tulip Resort **** de 210 chambres, un parking souterrain de 840 places et un espace paysager de 4 000 m². Il constitue un des projets phares d’EUROMEDITERRANEE, plus grande opération de rénovation urbaine d’Europe du Sud, réalisée sur un périmètre de 480 hectares au cœur de la métropole marseillaise.

 

En effet, Euroméditerranée défend une programmation urbaine inédite misant sur la mixité des usages et des publics.

Comme le précise, Hugues Parant, directeur général d’Euroméditerranée « Le multiplexe Europacorp parachève l’emblématique opération Euromed Center : un complexe tertiaire de qualité rare, un hôtel de haut niveau de confort en front de mer, une offre commerciale novatrice, des investissements importants dans le domaine culturel, une production de logements diversifiée dans une proximité immédiate, voilà le " mix urbain" dont se dotent en ce moment même toutes les métropoles mondiales. Et il y a une raison à cela : il ne suffit plus de " faire ville " pour attirer les jeunes, les talents, les familles, les " cols blancs" et les étudiants, il faut aussi " faire vie ". Dans cette dynamique créatrice de lien humain, le nouveau cinéma réalisé par Gaumont Pathé occupe une place centrale. »