DETAIL ACTUALITÉ

L’EPA Euroméditerranée lance une grande enquête sur le cadre de vie des habitants en recrutant 4 volontaires en Service Civique

L’Établissement public d’aménagement (EPA) Euroméditerranée lancera à la fin du mois de mai 2018 une grande enquête auprès des habitants installés sur le périmètre de l’opération d’intérêt national. Au total, plus de 1 000 foyers seront interrogés sur la qualité de leur lieu de résidence, leur logement, ainsi que sur leur cadre de vie. Pour mettre en œuvre cette grande consultation, l’EPA Euroméditerranée recherche, à compter de cette semaine, quatre volontaires en Service Civique. Ils seront chargés d’aller recueillir la parole des habitants sur le terrain pour comprendre leurs attentes et récolter leurs propositions pour améliorer la vie de quartier.

 

Une nouvelle enquête qui place les habitants au cœur du projet de rénovation du centre-ville de Marseille

 

Plus de 1 000 foyers résidant dans les programmes immobiliers développés par l’aménageur sur son périmètre d’intervention seront enquêtés dès la semaine du 18 mai 2018. Un questionnaire leur sera adressé par courrier et sera également disponible en version électronique sur un espace dédié. Il permettra de recueillir des informations sur leur parcours résidentiel, d’évaluer leur satisfaction quant au logement, aux services proposés par leur résidence et sur la vie quartier.

 

Pour l’aménageur public, l’objectif de cette consultation est de prendre le pouls des quartiers marseillais afin de proposer des programmes immobiliers et des aménagements qui émanent des attentes de ses habitants. Elle fait suite à une première enquête qui avait été menée en 2010 auprès de 2 600 habitants des résidences neuves de l’EPA Euroméditerranée sur un périmètre quasiment similaire. Les 382 questionnaires collectés avaient permis de dégager des pistes de travail précises pour améliorer la qualité de vie des habitants. La nouvelle enquête permettra donc d’apprécier, 8 ans plus tard, l’évolution de leur ressenti. Afin de tirer des enseignements représentatifs, l’EPA Euroméditerranée souhaite recueillir au moins 600 questionnaires exploitables. Le bilan de l’enquête sera rendu public début 2019.

 

L’EPA Euroméditerranée recherche 4 volontaires en Service Civique pour recueillir la parole des habitants de Marseille

 

Cette semaine, l’EPA Euroméditerranée a lancé le recrutement de 4 volontaires en Service Civique par le biais de l’association Unis-Cités. Présente partout en France, cette association propose des missions de Service Civique aux jeunes souhaitant s’investir dans des projets d’intérêt général qui contribuent à améliorer la vie dans la Cité. Les 4 personnes sélectionnées seront chargées pendant 6 mois de la mise en œuvre opérationnelle de l’enquête, en se concentrant sur trois missions :

 

1.  Sensibiliser et informer les promoteurs, les bailleurs, les syndicats de copropriété et les habitants sur les objectifs de l’enquête et le mode opératoire de récolte de l’information ;

2.  Récolter en binôme les questionnaires et l’opinion des marseillais sur le terrain notamment au travers de permanences organisées au sein des résidences ;

3.  Communiquer sur l’avancement de l’enquête et relayer la parole des habitants notamment via les réseaux sociaux de l’EPA Euroméditerranée.

 

Les candidats peuvent postuler dès aujourd’hui à l’offre de mission sur le site du service civique. Tous les jeunes de 18 à 25 ans qui souhaitent s’engager dans un projet utile pour la collectivité peuvent candidater, sans conditions de diplôme. Seuls compteront la motivation, l’intérêt porté au projet et le savoir-être. Une indemnisation de 573 euros net par mois est prévue pour la réalisation de la mission.

 

Pour les candidats, c’est une opportunité d’être partie prenante d’un projet de rénovation urbaine sans équivalent en Europe. Leur action permettra de recueillir la voix des Marseillais et de la faire entendre dans l’espace public pour concevoir et construire une ville plus proche des besoins réels de ses habitants. Pour l’EPA Euroméditerranée, le choix de mobiliser des jeunes volontaires en Service Civique s’est imposé naturellement.  En effet, ce dispositif permettra de sensibiliser une nouvelle génération de citoyens aux problématiques d’urbanisation et d’aménagement du territoire pour qu’ils deviennent eux-mêmes acteurs de la Cité.

 

FOCUS : LE SERVICE CIVIQUE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

 

C’est un engagement volontaire de 6 à 12 mois au service de l’intérêt général. Il est ouvert aux 16-25 ans et élargi à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Les missions de Service Civique sont accessibles sans conditions de diplôme, sont indemnisées et peuvent être effectuées en France ou à l’étranger. Il permet aux jeunes de développer ou d’acquérir de nouvelles compétences, notamment grâce à un tutorat individualisé et à un accompagnement pour définir un projet d’avenir.