La mer source d'energie ?

Fabriquer du chaud en hiver et du froid en été à partir de l’eau de mer ?
Chauffer ou rafraîchir les quartiers d’Euroméditerrannée II avec ce procédé ?

Enlevez les points d’interrogation,ce n’est pas de la fiction. À Monaco depuis des années, et bientôt à la Seyne-sur-mer, la boucle à eau de mer dessert des dizaines de milliers de mètres carrés de logements, d’hôtels, de commerces, d’équipements publics et culturels.
Basé sur la même technologie, le projet d’Euroméditerranée devrait l’amplifier à une échelle inédite : circulant de la merbà la ville, la boucle pourrait fournir des températures adaptées à la saison dans tous les bâtiments du périmètre via un réseau de pompes à chaleur.
La consommation d’énergie liée au chauffage et à la climatisation s’en trouverait réduite de trois quarts. La production chaud-froid serait localisée dans une ferme énergétique construite sur le site de l’échangeur du Cap pinède,là où autrefois une usine thermique
produisait de l’électricité à partir du charbon venu notamment de Gardanne.
Quand une énergie renouvelable remplace une énergie fossile : tout un symbole...
D’autres solutions sont envisagées pour aller vers l’auto-suffisance en énergie
d’Euroméditerranée II : centrale solaire sur la ferme énergétique, généralisation du solaire thermique pour l’eau chaude sanitaire, petit éolien...