BRUNO FORTIER /TN+/ CETE MÉD / INTERFACE TRANSPORT / ARCADIS / GINGER/ SETEC / INEX

Un projet « urbain », très tramé, et précis dans la recherche de continuité et de couture avec les quartiers d’Arenc, Bellevue et le Canet environnants.
Pour une amélioration significative au profit de la ville, de son interface avec le port, le projet s’affranchit de façon radicale des contraintes d’infrastructures littorales, et fait place nette en enterrant l’A55 depuis les Docks jusqu’au faisceau d’Arenc, en supprimant le loop A557, et en déplaçant la logistique à Cap Pinède.

Vue perspective de l'Eglise Notre Dame de Jerusalem

Le boulevard de Paris peut ainsi être prolongé et se confond ensuite avec le chemin de la Madrague-ville réaménagé en corniche.
Il pousse l’idée jusqu’à une phase 4 éventuelle d’aménagement urbain du triage d’Arenc, qu’il imagine supprimé à terme, enterre à nouveau l’A55, et le TER, jusqu’au niveau d’Allar, prolonge le bd de Lesseps jusqu’au littoral.
Des typologies d’îlots ouvertes, encourageant la mixité, avec un front de mer très accusé favorisant la grande hauteur.
Une trame d’espaces publics très détaillée, un parc humide de 20 ha, entrant en profondeur dans les faubourgs vers le Canet.
Une approche environnementale raisonnée en énergie, hydraulique, pollution, transports et déplacements.

Vue perspective de l'Eglise Notre Dame de Jerusalem

 

Les autres projets arrivés en finale du concours :

A/NM/A nicolas Michelin avec Michel corajoud, Laurent hodebert, Egis et interface transport

FRANCOIS LECLERCQ / TER / RÉMY MARCIANO / JACQUES SBRIGLIO / SETEC