UNE VILLE NOUVELLE AUX ALLURES MODERNES

En confiant à des concepteurs à la notoriété internationale ses réalisations phares, Euroméditerranée impose la cité phocéenne parmi les métropoles européennes les plus créatives et participent au renforcement de son rayonnement international.

Parmi les sites architecturaux emblématiques, la tour CMA CGM imaginée par Zaha Hadid ; les Quais d'Arenc conçus par Jean Nouvel Yves Lion, Jean-Baptiste Pietri et Roland Carta ; le MuCEM élaboré par Rudy Ricciotti et Roland Carta ; le Centre Régional de la Méditerranée créé par Stefano Boeri ; et imaginé par Massimiliano Fuksas d'Euromed Center.

D'ici à 2013, ces réalisations émettront un signal fort et pourraient devenir un nouvel emblème pour la ville, comme Manhattan à New-York, la CN Tower de Toronto ou l'Opéra de Sydney. Les tours joueront la complémentarité avec Notre-Dame de la Garde et la cathédrale de La Major, changeant le panorama de la ville vue depuis la mer.

L'arrivée de grands architectes est une preuve de l'attractivité du territoire et de la réussite de la stratégie mise en place par Euroméditerranée depuis dix ans. Marseille prend part à la compétition que se livrent les capitales européennes et devrait avoir très rapidement sa place parmi les plus grandes.

Quelques réalisations des grandes signatures :

Le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) : Au pied du Fort Saint-Jean, le J4 accueillera d'ici à 2012 le MuCEM dont la réalisation a été confiée à Rudy Ricciotti et Roland Carta, première création par l'État d'un grand musée national hors de Paris. Le bâtiment se présente comme un cube de 19 m de haut habillé d'une résille de béton extérieure, destinée à protéger les collections du soleil avec un effet « moucharabieh ».

Le Centre Régional de la Méditerranée : Situé lui aussi sur le J4, ce bâtiment, imaginé par Stéfano BOERI sera conçu en forme de « C », avec sa partie basse immergée et un porte-à-faux de 40 mètres dans sa partie haute (plus grand porte-à-faux d'Europe). Cet espace est voué à l'accueil de manifestations culturelles.

Le Fond Régional d'Art Contemporain : Ce bâtiment, réalisé par Kengo Kuma, constituera un patrimoine vivant d'oeuvres originales. Il abritera plusieurs espaces dédiés aux expositions, conférences, ressources documentaires et à la restauration. Il se caractérisera notamment par sa façade creusée permettant de dévoiler certaines oeuvres par transparence.

Euromed Center : Evoquant des silhouettes de dauphins, ce complexe abritera, sur 70 000 m2, un centre de convention, un hôtel Marriott 4 étoiles, et un multiplexe de 3 000 fauteuils conçu par Massimiliano Fuksas et exploité par le réalisateur et producteur Luc Besson.

Silo d'Arenc : Une nouvelle identité est donnée à l'ancien silo à grains d'Arenc, pilier du patrimoine industriel marseillais, qui sera transformé en une salle de spectacles de plus de 2 000 places inspirée de l'Olympia à Paris, et en espace de bureaux par Eric Castaldi et Roland Carta.

La tour du siège CMA CGM : Imaginé par Zaha Hadid, lauréate du prix d'architecture Pritzker 2004, l'immeuble de 33 étages, en verre, béton et acier, culmine à 148 m. Ses 55 000 m² de bureaux accueilleront fin 2009 les 2 700 salariés de la plus grande compagnie maritime française et la 3ème mondiale.

Les Quais d'Arenc (Constructa) : Conçu par quatre architectes d'horizons différents, Jean Nouvel, Yves Lion, Jean-Baptiste Piétri et Roland Carta, ce programme se décline en deux immeubles de bureaux dont une tour de 135 m dessinée par Jean Nouvel, et deux immeubles de logements de grande hauteur (113 m et 99 m). Ces 4 immeubles, classés HPE (Haute Performance Energétique), abriteront à la fois des bureaux nouvelles générations,  des logements de standing et des commerces.

M3 Noailles - Espace 7 : Cet ensemble immobilier de 33 000 m2 sera réalisé par les cabinets d'architectes Mathoulin & Jardin, Bluteau & Nassif et Jacques Ferrier.  Ces immeubles d'architecture atypique rassembleront des bureaux, des logements, des commerces et des concessions automobiles.

Précédent

Suivant

L'histoire urbaine

La tour CMA-CGM
culmine à 147 mètres

Retour à  Architecture