LA CITÉ DE LA MÉDITERRANÉE : LA RECONQUÊTE DE LA FAÇADE DU LITTORAL

Avec la Cité de la Méditerranée, Euroméditerranée engage l'un de ses programmes les plus ambitieux. Située entre le Vieux-Port et Arenc, ce quartier d'une superficie 60 hectares, reflet de la reconquête de la façade littorale, redonne tout son éclat au front de mer et dote Marseille d'équipements culturels, scientifiques, ludiques et tertiaires de dimension internationale (publics et privés).

Cette transformation, symbole d'une métropole en mouvement, transforme la silhouette de la ville et marque le renouveau de la métropole et son dynamisme économique retrouvé. Elle s'inscrit avant tout dans l'objectif de réouverture de la ville sur la mer et de réaménagement de l'interface entre la ville et le port.

En effet, la reconversion du front de mer, qui s'étend sur près de 3 km de long (du Fort Saint-Jean à Arenc), permet de rendre l'accessibilité du littoral aux Marseillais et aux voyageurs de passage. Les Marseillais redécouvrent leur bord de mer : un boulevard piéton ouvrant la ville sur la mer, pour conduire les visiteurs jusqu'aux équipements culturels, commerciaux et de loisirs.

A ce titre, sous le Fort Saint-Jean, le hangar du J4 du Grand Port Maritime de Marseille (GPMM), qui est longtemps resté en friche, a depuis été détruit pour permettre aux habitants de se réapproprier le site et l'accès direct à la mer. En attendant l'agencement définitif du J4, des installations provisoires ont été proposées aux Marseillais.

Cette redéfinition des espaces est complétée par la construction de nombreux parkings de stationnement, la création de tunnels et la reconfiguration des infrastructures autoroutières, qui permettront de soulager le périmètre de la circulation automobile.

Suivant

Retour à  Mer