AMÉLIORER ET DYNAMISER LES QUARTIERS

L'intervention sur les quartiers historiques est déterminante pour la réussite de l'opération au bénéfice de tous les habitants du périmètre. Plusieurs actions sont engagées, sur le bâti comme sur l'espace public, visant à l'amélioration des conditions résidentielles de secteurs dégradés.

Depuis 2001, 2 Opérations Programmées d'Amélioration de l'Habitat (OPAH), sont à l'oeuvre sur le périmètre.
Elles ont été relancées, en 2008, pour 5 ans. Les aides publiques accordées permettent aux propriétaires la mise aux normes de confort des logements comme la réhabilitation des façades, cages d'escaliers ou toitures.
4300 dossiers concernant 4100 appartements ont été instruits pour un montant total de 19 millions d'euros de travaux dont 8,5 millions d'euros de subventions.

Des espaces publics de proximité ont par ailleurs été aménagés : parvis d'école Hozier, Peyssonnel et Kléber, place Dunoyer de Ségonzac, square Ruffi, d'autres sont en cours de lancement : Halle Kléber et Strasbourg Roussel .                 

En complément de l'action déjà engagée, un programme de requalification des bâtiments les plus dégradés (dossier ANRU) va être lancé. Il aura vocation à créer plus de 1 385 logements sociaux (dont 568 neufs) sur le secteur en remplacement des bâtiments identifiés comme insalubres, à rénover les équipements de proximité, écoles, centre sociaux et équipements sportifs et à accélérer la requalification des espaces publics.

Suivant

40 ha d'espaces verts

et publics créés ou rénovés

Retour à  Qualité de vie